LE JOUEUR D’ÉCHECS

Le-joueur-d-echecs

Le Joueur d’échecs de Stefan Zweig a été publié à titre posthume après la mort de l’écrivain en 1942. C’est sans doute l’une des plus grandes nouvelles de ce maître du genre. Zweig, dans un récit haletant, nous plonge dans un univers où la privation de liberté conduit successivement au désespoir puis aux ressources insoupçonnées de l’intelligence humaine. Un grand texte.

Stefan Zweig, Le Joueur d’échecs, Le livre de poche.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s