BAUDELAIRE AU LECTEUR VS ÉLÉVATION

arles-11

Au lecteur BAUDELAIRE

Les Fleurs du mal, publiées pour la première fois en 1857, constituent une des oeuvres majeures de Charles Baudelaire. Ce recueil de poèmes composé de six parties se présente comme l’itinéraire d’un homme déchiré entre deux aspirations contraires : le spleen et l’idéal, deux termes opposés qui donnent son titre à la première partie de l’œuvre. Le poème « Au lecteur » est situé en préambule de cette première partie. Il s’agit d’un poème composé de dix quatrains d’alexandrins, adressés, comme le titre l’indique, au lecteur. Dans cette sorte de préface ou d’avertissement, Baudelaire compose un tableau très dépréciatif de l’homme, au sens général du terme. Dès l’ouverture du recueil, le poète l’associe à la laideur et aux vices. L’Ennui, ici personnifié en « monstre », est parmi ces vices celui qui domine. Le mot « frère », en clôture du poème, en souligne le caractère universel. Il est le mal absolu dont le recueil tout entier sera l’objet principal et que Baudelaire appellera le Spleen.

BAUDELAIRE ÉLÉVATION

Les Fleurs du mal, publiées pour la première fois en 1857, constituent une des oeuvres majeures de Charles Baudelaire. Ce recueil de poèmes composé de six parties se présente comme l’itinéraire d’un homme déchiré entre deux aspirations contraires : le spleen et l’idéal, deux termes opposés qui donnent son titre à la première partie de l’œuvre. Le poème « Élévation » est situé en troisième position de la partie « Spleen et Idéal », juste après le poème « L’Albatros ». Si « Au lecteur » était très clairement du côté du mal et du spleen, « Élévation » se place du côté de l’Idéal auquel l’âme aspire. Débarrassée de la pesanteur du réel (voir les planches du navire de l’Albatros), celle-ci accède à la pureté et devient capable de comprendre « Le langage des fleurs et des choses muettes ». Le poème annonce alors la pièce qui le suit immédiatement, « Correspondances », où Baudelaire  postule la capacité du poète, être d’exception, à révéler les liens mystérieux qui existent entre le monde visible et le monde invisible.

DSC05584

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s